L’ACRODERMATITE LETALE DU BULL TERRIER

Marie-France de l’élevage Des Près d’Hermare nous livre un témoignage passionnant et très instructif sur une maladie trop méconnue.
Un grand merci à elle pour cet article qui espérons le permettra de sauver des Bull Terriers atteints de ce mal en les diagnostiquant suffisamment tôt .


Éleveuse de bulls terriers standards depuis janvier 2000 ,

sur une de mes portées née en septembre 2012 ,

la petite Hindie s’est avérée atteinte d’acrodermatite létale .

J’en avais entendu parler sans pour autant avoir d’informations précises parce qu’il existe très peu de publications sur le sujet .

Je ne pensais pas qu’il serait possible de la garder , ayant toujours entendu dire qu’il n’y avait pas d’autre solution que l’euthanasie . J’ai fait des recherches sur internet et j’ai trouvé le site en anglais bullterrier-lad où Juliet Shaw et Susie Wiles partagent leurs expériences et leurs connaissances à ce sujet . Cet article a pour vocation de partager en français ma propre expérience et les différentes informations que j’ai pu collectées .

Je reste également à la disposition de toute personne qui aurait besoin d’aide pour prendre soin d’un chiot atteint.

Acrodermarite létale du Bull Terrier

L’acrodermatite létale qu’est-ce que c’est ?

Dans l’espèce humaine, l’acrodermatitis enteropathica est une entité rare correspondant à un défaut d’assimilation du zinc à l’origine des lésions cutanées pathognomoniques chez des nourrissons.
Chez le chien , seuls les bulls terriers (standard et mini) sont concernés par l’acrodermatite létale du bull terrier (en anglais : Lethal Acrodermatitis dite LAD) .

Cette maladie a été décrite pour la première fois aux Etats Unis au début des années 80. Depuis des cas ont été signalés dans de nombreux pays y compris en France. L’acrodermatite létale est une maladie mortelle d’origine génétique. Elle se caractérise cliniquement par une croissance retardée, une acrodermatite progressive (inflammation chronique et inflammation de la peau), une pyodermite chronique et infection microbienne , des inflammations des griffes et des coussinets , des diarrhées , des pneumopathies et un comportement atypique.
On donne aux chiens atteints le petit surnom de « Zincers » ou « Zincies » , puisqu’ils ne fixent pas le zinc . Mais si pour les humains , il suffit de suppléer en zinc , comme dans toutes les maladies liées au zinc (existant aussi dans d’autres races de chiens) cela ne fonctionne pas sur le bull atteint d’acrodermatite .

Les manifestations typiques de la maladie.

A l’âge adulte , tous les LAD se ressemblent .

C’est un bull de petite taille avec une robe très délavée et de gros pieds ! En fonction de leur état, ils ont des lésions cutanées et paraissent plus ou moins malades.

Acrodermatite Létale du Bull Terrier2

En y regardant de plus près on peut observer :

Une malformation du palais , une langue trop courte , un dos voûté , des pieds élargis et tournés vers l’extérieur , la tête qui ballotte , des plaies et croûtes sur le chanfrein , autour des yeux et des oreilles , un retard de croissance , une robe décolorée , une taille anormalement petite .

Généralement , ils ne battent pas de la queue .
Tous ces symptômes ne sont pas visibles en même temps , et certains chiots ne montrent aucun de ces symptômes jusqu’à 10 à 16 semaines mise à part leur petite taille .

Les LAD ne sont pas tous autant atteints et ne rencontrent pas toujours le totalité des manifestations possibles .

Comment reconnaître un LAD dans une portée

Les chiots nouveaux nés atteints sont en général les plus petits de la portée , et paraissent roses , car souvent ils manquent de pigments .

Les premiers indices sont un chiot agité et toujours affamé . Même en ayant l’air de bien téter , il ne profite pas . Il faut le nourrir au biberon car , la plupart du temps , les LAD ne sont pas capables de téter leur mère.

Acrodermatite Létale

Au moment du sevrage les difficultés peuvent survenir , on observe que ces chiots ont plus de mal à se nourrir .

Il mange plus lentement et la nourriture solide colle au palais qui est souvent plus voûté que la normale . Ils peuvent également avoir une langue trop courte ce qui les empêchent de laper correctement . Comme ils ne peuvent pas boire , il faut hydrater la nourriture , pour la rendre plus liquide ( bouillie ) afin qu’elle ne colle pas au palais et qu’ils aient assez de liquide pour compenser l’absence d’eau de boisson .
Vers 4 à 12 semaines , on peut constater des lésions croûteuses au niveau des espaces inter digitaux , les coussinets durcissent et des crevasses apparaissent . Ces lésions progressent rapidement et peuvent atteindre les ongles . Les pieds peuvent se déformer fortement rendant la marche très difficile . Les lésions autour des yeux et de la bouche peuvent apparaître en même temps . Les chiots ont des yeux qui semblent mi clos et leur vue peut être affectée . On remarque également des anomalies oculaires comme une persistance de la membrane pupillaire , une pigmentation anormalement claire autour de l’iris et plus tard une cataracte .

Acrodermatite létale2

A l’âge de 8 semaines , la taille des chiots atteints est d’environ la moitié de celle des chiots normaux .

Le poil commence à se décolorer , la robe originale va complètement s’éclaircir . Les hanches et pattes arrières peuvent paraître arquées et faibles . Ils ont des difficultés de coordinations . Ils ont tendance à fixer du regard les objets et les visages . Ces chiots peuvent souffrir également de diarrhées à différents degrés de gravité , de problèmes pneumologues , et de problèmes cardiaques . Ils sont très frileux , ne semblent pas pouvoir tenir leur température corporelle , d’où l’importance de les habiller .

Un coup de froid pourrait se transformer en pneumonie mortelle .
La majorité des chiots n’aboient pas mais communiquent par des grognements que l’on confond parfois avec de l’agressivité . Ils préfèrent rester à l’écart des autres chiots et apprécient plutôt la compagnie humaine ou de congénères adultes . Ils sont souvent considérés comme anormalement agressifs mais les propriétaires de Zincies contestent cette affirmation et pensent que c’est leur mode de communication qui est différent . En grandissant , ils développent d’autres vocalises qu’ils sont les seuls à utiliser .

Attention : Beaucoup de gens confondent « Acrodermatite » et « Robe diluée » et diffusent une information erronée à ce sujet.

Un chiot atteint d’acrodermatite nait d’une couleur normale et son poil s’éclaircit ensuite  Un chiot ayant une robe diluée (très claire) l’a depuis sa naissance , même chose pour les chiots de couleur foie, ceci n’a rien à voir avec l’acrodermatite .


Soins et médication

 

On ne peut pas guérir de l’acrodermatite mais on peut aider et minimiser les symptômes par des traitements et des soins spécifiques .

Sans médication , l’espérance de vie est très limitée . Les chiots LAD finissent par mourir des complications notamment respiratoires , cardiaques ou rénales ou sont euthanasiés . Beaucoup de chiots décèdent naturellement avant l’âge de six semaines sans que la maladie ait été diagnostiquée par manque d’informations . Les moins atteints peuvent vivre quelques mois (rarement plus de six) sans être diagnostiqué ni traité .
Avec des soins appropriés , beaucoup d’entre eux auront une bonne qualité de vie et un quotidien heureux . Les vétérinaires se trouvent généralement désemparés face à un cas d’acrodermatite encore et toujours par manque d’informations ( la maladie ne touchant que très peu de sujets et uniquement des bulls terriers , elle est rarement abordée dans leur formation ) . Mais certains , s’ils y sont confrontés , vont chercher à se documenter et à soutenir les propriétaires.

Acrodermatite Létale3

Dès que les lésions et/ou les croutes apparaissent , il faut les baigner et nettoyer la peau à la bétadine scrub tous les jours ( voir 2 fois au début ) .

Après les avoir bien sécher , on conseille d’appliquer sur les lésions une crème pour éviter le développement des mycoses (type crème recommandée en cas de pied d’athlète).
On peut utiliser des baumes pour assouplir les coussinets (hyperkératose et crevasses). Des mélanges d’huiles essentielles telles que l’arbre à thé , la lavande et niaouli sont d’une grande utilité pour assainir les infections et les macérations des pieds .
Un traitement antibiotique doit être mis en place dès que possible , et celui-ci sera continuer sans interruption . Une corticothérapie sera certainement nécessaire également , à démarrer en fonction de l’importance des lésions .

Acrodermatite létale4

 

Vivre avec un zincie

Cet article a aussi pour but de montrer qu’avec des soins et une médication appropriés , il existe une alternative à l’euthanasie .

La plupart des chiens peuvent avoir une vie confortable et heureuse . On sait maintenant qu’un zincie peut vivre plusieurs années . Ce sont des petits chiens très attachants et câlins . Ils ont leurs habitudes de vie et on remarque parfois comme des tocs. Ils ont comme tout bull terrier leur part de clown qui égaie la vie de tous les jours. On dit souvent que les bulls sont des chiens « particuliers » , mais le zincie l’est encore plus .

Acrodermatite létale5

 

Il y aura forcément des moments difficiles liés à la maladie , des moments compliqués pendant les soins , mais aussi de grands moments de joie à chaque progrès .

Le propriétaire doit être conscient dès le début que cela demande beaucoup de temps et d’argent ( médicaments à vie ) . Même s’il existe des traitements qui fonctionnent plus ou moins selon les problèmes rencontrés , n’oublions pas qu’il n’y a aucune possibilité de guérison et qu’on peut perdre son zincie presque du jour au lendemain .

Un LAD devra être toute sa vie sous couverture antibiotique et le plus souvent aussi on devra lui donner de la cortisone en permanence . Avec ce traitement antibiotique important et de longue durée , il est souvent nécessaire d’utiliser des pansements intestinaux car la flore microbienne est détruite par cette médication .
Si malheureusement une démodécie se déclare sur un LAD , elle s’étendra rapidement et sera encore plus difficile à traiter surtout s’il prend de la cortisone .
Les bains et les soins locaux qui sont obligatoirement quotidiens les premiers mois peuvent être espacés et adaptés selon les besoins de chaque chien en grandissant . Il faut couper les ongles déformés au moins tous les 15 jours et ça, ils n’aiment vraiment pas .

 

Acrodermatite létale6

Même si à l’âge adulte ils semblent mieux réguler leur température , il est parfois nécessaire de continuer à les habiller afin qu’ils ne prennent pas froid . Les vêtements ont une autre utilité non négligeable . Un zincie bave , et pas seulement en mangeant . La médication importante ou la maladie leur donne une salive irritante , les vêtements protègent leur peau fragile . L’expérience montre qu’il est plus facile de laver un tee- shirt qu’un chien tous les jours .

 

Acrodermatite létale7

Il faudra trouver une alimentation qui lui convient , et qu’il arrive à manger sans souci , qui ne se colle pas au palais . Ils sont généralement gourmands et étonnant d’ingéniosité quand il s’agit de manger .

Acrodermatite létale8

Les femelles n’ont généralement pas de réelles chaleurs mais peuvent avoir des cycles incomplets ou peu visibles .

Les mâles semblent avoir une libido « normale » . Le risque lié à l’anesthésie ne justifie pas suffisamment d’envisager une stérilisation . En effet , le risque de décès est très élevé en cas d’anesthésie . Pourtant il est parfois nécessaire d’effectuer des sédations légères quand on doit intervenir sur des griffes très endommagées ou des soucis dentaires . En effet , leur dentition particulière engendre parfois des blessures du palais par des dents mal-placées .

Comme tout bull terrier , on doit également intervenir pour des occlusions intestinales , et là encore , les risques liés à l’anesthésie sont très importants .

Acrodermatite létale9

 

La recherche

Actuellement , il n’existe pas de dépistage pour cette maladie , la seule recommandation qui peut être faite pour lutter contre cette maladie , est de retirer les individus présumés porteurs de la reproduction .
On pense que le mode de transmission est autosomique récessif :
–  Autosomique : Porté par un gène non sexuel , c’est-à-dire ni X ni Y .
–  Récessif : 2 allèles identiques est indispensable pour que le caractère s’exprime .

Il faut donc que les deux parents soient porteurs pour que des chiots soient atteints .
Mais les recherches menées jusqu’à maintenant pour tenter d’isoler le ou les gènes responsables n’ont pas encore pu confirmer cette thèse .

Plusieurs études sont en cours , et ils ont besoin des prélèvements ADN de chiens atteints , des parents et de frères et sœurs sains pour travailler.

Tous les propriétaires peuvent donc participer en envoyant des échantillons sanguins pour la recherche , en France (labo Antagène) , mais aussi à l’étranger (UK, USA…) .
Il n’y a pas de recherches en cours concernant des nouveaux traitements pour tenter de guérir les sujets atteints .

Acrodermatite létale10

 

La communauté LAD

De plus en plus de propriétaires et éleveurs de LAD du monde entier sont membres d’un groupe facebook dédié aux LAD .

Ils peuvent ainsi échanger sur le sujet , se soutenir les uns les autres , et partager leurs expériences et les traitements tentés . C’est un peu comme une grande famille où tous les membres ont un but commun , offrir la meilleure vie possible à leurs protégés et faire connaitre cette maladie .
Longtemps cachés ou euthanasiés en secret , les zincies sont de plus en plus montrés et de nombreux propriétaires leur donnent une chance . Rappelons qu’il n’existe pas de test de dépistage , ce n’est pas une honte d’avoir fait naître un LAD . Les chiens atteints ne sont pas contagieux et peuvent vivre avec d’autres chiens .
C’est grâce à ce groupe et au soutien de ses membres que j’ai pu garder Hindie . Sans leurs conseils , je sais qu’elle ne serait plus là depuis longtemps .

C’est aussi par ce groupe que j’ai fait la connaissance de personnes passionnées et amoureuses de la race .

Quatre zincies vivent en 2015 au grand jour en France , ( et peut être d’autres… ) .

Les 4 zincies français sont toutes des filles (c’est un hasard car rappelons que la maladie touche aussi bien les mâles que les femelles) .

Voici nos princesses :

Acrodermatite létale11

Si vous êtes un jour confronté à cette maladie,

n’hésitez pas à venir chercher des conseils dans ce groupe , vous serez parfaitement accueillis et soutenus .

On sait que prendre soin d’un zincie demande beaucoup de temps , de soins , d’attentions et de frais vétérinaires , par ce groupe , il est également possible d’envisager des possibilités de placement si vous pensez ne pas pouvoir assumer et ainsi éviter une euthanasie .
Même si vous n’avez pas de zincie et que vous souhaitez en savoir plus sur ces petits anges , vous serez également les bienvenus sur ce groupe :

La page Facebook Bull Terrier LAD

Acrodermatite létale12

 

Sources

ww.bullterrier-lad.com

Lethal acrodermatitis, Susie Wiles (arcasy)
Lethal Acrodermatitis in the bull Terrier – an update, Margret L Casal L’acrodermatite létale du bull terrier, Emmanuel Fontaine

Photos : Groupe LAD facebook